Cathédrale Saint-Louis – Jardin botanique

Jardin botanique

La Cathédrale Saint-Louis est Place de Verdun. A savoir : sur cette place on trouve un café Belle Epoque (le Café de la Paix) et les bus. Voir les ex-voto, tableaux  offerts en remerciement à la Vierge ou aux saints pour les vies sauvées lors de naufrages.

Cathédrale Saint-Louis - ex-voto

La Rochelle – Cathédrale Saint-Louis – ex-voto

Cathédrale Saint-Louis - présentation de Marie

La Rochelle – Cathédrale Saint-Louis – présentation de Marie

Le jardin botanique avec sa roseraie et ses points d’eau est très agréable.

Jardin botanique

La Rochelle – Jardin botanique

 

 

Jardin botanique

La Rochellle – Jardin botanique

Ile-de-Ré

Saint-Martin-de -Ré - église

Une journée dans l’ile de Ré. Le bus venant de la gare de La Rochelle me dépose à Saint-Martin-de-Ré devant le musée qui n’est pas encore ouvert. Il ouvre à 10h. Je longe un peu les remparts,  fais un petit tour dans le port, très agréable.N e vais pas au marché, remonte la rue bordée de boutiques à touristes.

Saint-Martin-de-Ré - ânes en peluche

Saint-Martin-de-Ré – ânes en peluche

Des « souvenirs » (made in China ?), des cartes postales, des produits  « du terroir », des ânes en peluche… L’âne de l’ile de Ré, cousin de celui du Poitou, solide et aux longs poils, avait la particularité de porter des morceaux de tissu de coton (en vichy style sixties !) protégeant ses membres des piqûres. On l’appelait âne culotte.

Par ailleurs, on trouve aussi des produits chers pour les touristes bobos ou plutôt les habitants fortunés des résidences secondaires cossues , qu’il s’agisse de vêtements ou d’autres produits « du terroir » plus sophistiqués. L’île est très construite. La hauteur, la couleur (murs blancs et toit rouge) sont apparemment réglementées. Mais beaucoup de maisons sont petites et à touche touche. On voit se construire des maisons en parpaings un peu partout. Mais j’ai remarqué dans le nord de l’île des maisons anciennes grandes et bénéficiant de terrain avec arbres et fleurs.

Au bout de la rue commerçante, l’église. Un beau vitrail évoquant la Vierge protectrice des marins.

Saint-Martin-de-Ré

Saint-Martin-de-Ré

On peut monter dans les clocher et voir le panorama.

Saint-Martin-de-Ré

Saint-Martin-de-Ré

Saint-Martin-de -Ré - église

Saint-Martin-de -Ré – église

Aux Portes en Ré, une octogénaire ultra-bronzée avec un T-shirt rayé bleu marine (apparemment l’uniforme) sonorisait la terrasse en parlant à son smartphone de  Chaaarles qui faisait un film…

Les Portes en Ré - Thon mi-cuit

Les Portes en Ré – Thon mi-cuit

Le plat que j’ai choisi, du thon au risotto accompagné d’une sauce au vinaigre balsamique parfumé aux herbes, était très bon.

De quoi me réconcilier avec l’île qui, vous l’avez peut-être compris, ne me plaît pas plus que ça. Ce devait être bien il y a 50 ans.

Bon, il y a aussi des fleurs et des animaux…. Des oiseaux dont cette poule faisane pas farouche. Je m’attendais plutôt à des hérons et des mouettes.

Les Portes en Ré - poule faisanne

Les Portes en Ré – poule faisanne

Aux Portes, de belles plages et des marais où les oiseaux sont chez eux. Je pense que c’est là qu’il faut aller dès le matin. Y aller l’après-midi en plein soleil n’est pas raisonnable ! il y avait néanmoins quelques cyclistes qui se passaient des coups de téléphone. Le portable marche bien sur l’île. Une petite église blanche toute simple à l’intérieur frais. Un beau crucifix et une maquette de bateau suspendue au plafond.

Les Portes en Ré - église

Les Portes en Ré – église

Les Portes en Ré - église

Les Portes en Ré – église

Le plafond a la forme d’une barque à l’envers. Au fond, il est peint d’anges. Le chemin de croix est constitué par des gravures.

Les Portes-en-Ré - église

Les Portes-en-Ré – église

Les Portes-en-Ré - église

Les Portes-en-Ré – église

Musée d’Orbigny Bernon

Musée d'Orbigny-Bernon - Veste de femme - Chine

Pour se rendre à ce Musée, prendre la rue Réaumur.

Musée d'Orbigny-Bernon

La Rochelle – Musée d’Orbigny-Bernon

Quand on voit la statue de Réaumur, on est arrivé.

Musée d'Orbigny-Bernon de La Rochelle

Musée d’Orbigny-Bernon de La Rochelle

Ce musée présente au rez-de-chaussée l’histoire de La Rochelle. Sont notamment évoquées les guerres de religion (La Rochelle étant protestante), le siège de La Rochelle avec Richelieu, la résistance… Un système de vidéo-projecteur permet de prendre connaissance de l’histoire locale.

Une importante collection de faïence régionale ou extra-régionale occupe le premier étage.
J’avoue que ces deux expositions ne m’intéressaient pas vraiment. Je les ai parcourues rapidement.

Musée d'Orbigny-Bernon - Pharmacie - pots

La Rochelle – Musée d’Orbigny-Bernon – Pharmacie – pots

Un meuble de pharmacie avec ses pots a néanmoins  retenu mon attention.

Au centre il abrite une horloge. Il provient d’un ancien hôpital (Aufredi).
Comme au Musée du Nouveau Monde, le mobilier est remarquable.

Musée d'Orbigny-Bernon - Exposition de photos de La Rochelle de Charles Lhermitte

Musée d’Orbigny-Bernon – Exposition de photos de La Rochelle de Charles Lhermitte

Par ailleurs, au rez-de chaussée, une exposition temporaire de photographies prises en 1912 par Charles Lhermitte nous plonge dans la vie du port qui était alors actif. Les images sont très belles et montrent les bateaux de pêcheurs, de commerce, les hommes et femmes dans leur quotidien. A voir jusqu’à la mi-juillet.

Musée d'Orbigny-Bernon - Cabinet vietnamien

La Rochellle – Musée d’Orbigny-Bernon – Cabinet vietnamien

Au deuxième étage, une collection d’art asiatique. Des pièces exceptionnelles comme ce cabinet vietnamien incrusté de nacre. Les personnages et décors sont minuscules. Les détails se voient à peine à l’oeil nu car la pièce est dans une semi-obscurité. Grâce à l’objectif, on peut se rendre compte de la finesse du travail.

Musée d'Orbigny-Bernon - Cabinet vietnamien

La Rochelle – Musée d’Orbigny-Bernon – Cabinet vietnamien

Musée d'Orbigny-Bernon - Assiette chinoise - Nativité

La Rochelle – Musée d’Orbigny-Bernon – Assiette chinoise – Nativité

Surprenant, une assiette chinoise montrant la nativité… avec des personnages Chinois.

Musée d'Orbigny-Bernon - Veste de femme - Chine

La Rochelle – Musée d’Orbigny-Bernon – Veste de femme – Chine

De très beaux vêtements en soie brodés, des chaussures, elles aussi en soie, pour pieds bandés.

Musée du Nouveau Monde – Les Indiens

Musée du Nouveau Monde - détail d'un tableau sur la chasse au bison

Le Musée donne vie aux premiers occupants de l’Amérique. C’est troublant de voir des objets de tous les jours qui ont réellement été utilisés.

Musée du Nouveau Monde - mocassins

Musée du Nouveau Monde – mocassins

Des objets décorés de perles (fourreau de poignard ou petites boîtes),  des mocassins, des coiffes, des boîtes brodées, un porte-bébé…

Musée du Nouveau Monde - porte-bébé

Musée du Nouveau Monde – porte-bébé

On imagine la difficulté de tresser de si minuscules décorations avec de l’osier et des piquants rigides, comme pour une boîte en écorce de bouleau réalisée par des indiens du Canada (les Micmacs).

Musée du Nouveau Monde - objets comportants des piquants de porc-épic

Musée du Nouveau Monde – objets comportants des piquants de porc-épic

Les oeuvres d’art qui dépeignent le sort des indiens soit enjolivent la réalité, soit sont des caricatures.

Musée du Nouveau Monde - détail d'un tableau sur la chasse au bison

Musée du Nouveau Monde – détail d’un tableau sur la chasse au bison

On dépeint les indiens comme de terribles anthropophages pour mieux justifier ce qu’on leur fait subir.

Musée du Nouveau Monde - Tableau sur l'anthropophagie

Musée du Nouveau Monde – Tableau sur l’anthropophagie

Ou bien on représente le « bon sauvage » tel que vu par Rousseau, en harmonie avec la nature.

Musée du Nouveau Monde – détail d’un tableau

Je connaissais des reproductions des photos d’Edward Curtis. Là on voit des détails. L’appareil photo permet de voir encore mieux après coup. Ces photos prises au début du 20 ème siècle ne peuvent plus que fournir une trace d’un mode vie en train de disparaître. Là aussi la poésie, la mise en scène sont présentes. Mais les vêtements, les habitats sont encore visibles.

Musée du Nouveau Monde - Photo d'Edward  Curtis (détail)

Musée du Nouveau Monde – Photo d’Edward Curtis (détail)

Musée du Nouveau Monde – Le commerce triangulaire

Je passe toute la matinée au musée. Je ne verrai  qu’un ou deux visiteurs en fin de matinée. Le personnel est accueillant. Dommage que la boutique ne présente pas plus de reproductions. Le « guide de visite » est de format réduit. Mais on trouve un assortiment de bons livres. C’est vraiment agréable.

Musée du Nouveau Monde - entrée - galets du Saint Laurent

Musée du Nouveau Monde – entrée – galets du Saint Laurent

Tout est beau , le bâtiment (Hôtel Fleuriau), les meubles, les collections…

Musée du Nouveau Monde – lustre

La Rochelle a été le deuxième port pour la traite des noirs (derrière Nantes).

Dans ce riche écrin, trace de l’enrichissement des colons et des négociants, on se trouve plongé dans le passé. Des cartes anciennes montre l’Amérique telle que connue alors, des tableaux et gravures dépeignent avec poésie une triste réalité, des pendules du XIX évoquent l’Amérique.

"Aimez-vous les uns les autres" - sculpture de Charles Cordier

« Aimez-vous les uns les autres » – sculpture de Charles Cordier

Musée du Nouveau Monde - Carte de Saint Domingue (Haïti)

Musée du Nouveau Monde – Carte de Saint Domingue (Haïti)

Le marché

Marché de La Rochelle

Au matin visite au marché couvert qui s’étend aussi dehors dans les rues avoisinantes. D’après le guide,il  est plus important le mercredi que les autres jours. A 8h et demi, c’est calme. En fin de matinée, il y avait plus de monde.

Marché de La Rochelle

Marché de La Rochelle

J’aime les marchés. Celui-ci est très bien tenu, avec de beaux produits, des stands variés. Dommage d’être à l’hôtel ! Les poissons tout brillants, sont vraiment appétissants. Bon. Ce sera fromage de chèvre et fraises. De quoi faire un picnic à midi. Le fromage suivra dans les musées. Heureusement c’est du fromage blanc !

Marché de La Rochelle

Marché de La Rochelle

Après un café en plein air, me voici à la recherche du Musée du Nouveau Monde (qui ouvre à 10h). Apparemment je ne suis pas Christophe Colomb ! Ma carte n’est pas très précise. Le Musée est tout près du marché, mais n’est pas fléché. Heureusement une jeune rochelaise me renseigne gentiment.

Colombages, façades sculptées et gargouilles

La Rochelle - Rue des Merciers - près Hôtel de Ville

La ville compte de nombreuses maisons d’époque Renaissance et classique.

L’hôtel de ville est richement décoré.

La rue des Merciers est une longue rue commerçante qui comporte des immeubles de nombreuses époques. On peut y voir, à part la maison richement dcécorée de bustes de notables qui est tout près de l’hôtel de ville (magasin de chaussures André), une inscription « Lingerie » Art Déco. A l’autre bout de la rue, on verra une gargouille.

Particularité des maisons à colombage de la Rochelle : les poutres sont protégées par des ardoises pour empêcher le pourrissement.

A voir : la maison Henri II. Cette maison au fond d’un jardin n’est en fait qu’une façade richement décorée du XVI ème siècle (quelques mètres de profondeur).

La Rochelle - Hôtel de Ville

La Rochelle – Hôtel de Ville

La Rochelle - Hôtel de Ville

La Rochelle – Hôtel de Ville

La Rochelle - Hôtel de Ville - Henri IV

La Rochelle – Hôtel de Ville – Henri IV

La Rochelle - Rue des Merciers - près Hôtel de Ville

La Rochelle – Rue des Merciers – près Hôtel de Ville

La Rochelle - Maison Henri II

La Rochelle – Maison Henri II

La Rochelle - Maison Henri II

La Rochelle – Maison Henri II